L’importance de sauver le boisé Quévillon

Connaissez-vous ce milieu naturel de 60 hectares composé d’une érablière centenaire, de deux prucheraies et d’un important milieu humide? Situé au nord du parc Terry-Fox dans le périmètre urbain de la ville de Granby, c’est un trésor qui gagne à être connu et protégé.

Le ruisseau Quévillon le traverse du nord au sud à travers des marécages depuis sa source du côté de la terrasse Bellevue jusqu’au lac Boivin. Ce ruisseau est unique, car il est situé au centre d’un bassin versant peu altéré. C’est un avantage pour le lac Boivin, emblème de notre ville.

La zone naturelle du boisé Quévillon est un important corridor écologique qui permet à la faune de s’y nourrir, de s’y reproduire et d’y transiter. Sa biodiversité en témoigne, car on peut y observer – tant dans sa zone humide que dans la partie boisée – une multitude d’animaux et 143 espèces d’oiseaux. Cette zone naturelle permet d’ailleurs à plus de 60 espèces aviaires d’y nicher, dont plusieurs sont en péril.

De nombreux citoyens de Granby ont depuis longtemps adopté ce territoire. Certains ont tenté de le protéger il y a plus de vingt ans. De nos jours, nombreux sont ceux qui le fréquentent durant toute l’année. Ces espaces naturels répondent à des besoins humains et sociaux en lien avec la nature.

Les espaces verts augmentent l’attrait touristique et accroissent la valeur foncière de l’ensemble de la ville. Les avantages de protéger cette zone naturelle en milieu urbain sont multiples et importants. Il reste peu de zones naturelles de cette qualité et la protection du boisé Quévillon permettrait d’assurer sa pérennité. On pourrait ainsi profiter des biens et services écologiques qu’il rend à la collectivité. À l’opposé, les immeubles, ouvrages et activités qui résultent de l’intervention humaine «(…) entraînent des coûts dix fois plus élevés que le simple maintien et la conservation du milieu».(1)

Les milieux naturels en zone urbaine ont des bienfaits sur la santé physique et mentale. Ils favorisent l’activité physique, affectent positivement le bien-être mental et réduisent le risque de problèmes de santé chronique chez les aînés. Pour les jeunes enfants, les bénéfices sont nombreux et importants.(2)

Finalement, les services écologiques rendus par la nature sont multiples: filtration des polluants atmosphériques, séquestration du carbone, réduction des îlots de chaleur. Tous ces services, rendus gratuitement, contribuent à la lutte aux changements climatiques.

Joignez-vous aux Ami.e.s du boisé Quévillon afin que les élu-e-s entendent d’une voix claire et forte le désir des citoyennes et citoyens de Granby de préserver et valoriser ce trésor naturel pour les générations à venir.


(1) https://granby.ca/fr/milieux-naturels
(2) https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2265_verdir_villes_sante_population.pdf